Il existe un grand nombre de sorte d’Acanthe. Une grande majorité est originaire d’Afrique.

En Gironde, celle qui existe se nomme : Acanthus Mollis.

J’aime beaucoup cette plante très imposante. Car son histoire est grandiose. Hélas, il est impossible de conter toute son histoire

Fleur_acanthe (02)

Fleur_acanthe (2)

Fleur_acanthe (5)

Il est dit que : dans la mythologie grecque, Acanthe était une nymphe (J’aime beaucoup ce mot nymphe, il est très joli et sonne très doux). Apollon, Dieu du chant, de la musique et de la poésie  voulu l’enlever et pour se défendre, elle le griffa au visage. Pour se venger, celui-ci la métamorphosa en une plante « épineuse » qui depuis porte ce superbe nom : Acanthe.

 

Fleur_acanthe (6)

 

Fleur_acanthe (7)

Source Wikipédia pour ce qui suit :

Les Danseuses de Delphes, également connues sous le nom de Colonne aux Acanthes, sont trois figures en haut-relief surmontant une colonne d'acanthes trouvées près du sanctuaire d'Apollon pythien à Delphes. Elles sont conservées au Musée national archéologique de Delphes.

Au pied du mont Parnasse en Phocide, Delphes est le site d'un sanctuaire panhellénique où parlait l'oracle d’Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie ; il abritait également l'Omphalos ou « nombril du monde ».

La Phocide est une région de Grèce centrale, à l'ouest de la Boétie, qui tire peut-être son nom des phoques du golfe de Corinthe, aujourd'hui disparus de la région.

 L'ordre corinthien est le dernier des trois ordres architecturaux grecs, dont le caractère est surtout déterminé par une grande richesse d’éléments et un chapitau décoré de deux rangées de feuilles d’Acanthe.

Merci Wikipédia.

 

_DSC0001

La feuille d'Acnathe est le décor caractéristique des chapitaux de l'ordre corinthien ; c'est aussi un des plus fréquents motifs des sculptures de l'art roman.

 

Fleur_acanthe01